Présentation du village de Brières-les-Scellés

Bienvenue à Brières les ScellésBrières d’hier à aujourd’hui

Situé aux confins de la Beauce et de l’Hurepoix, au nord-ouest d’Etampes, ce petit bourg tire son nom de sa situation au fond d’une ancienne vallée débouchant sur la vallée de la Juine.
Son nom d’origine latine « Bruorioe-Celatoe », les Bruyères scellées (les Bruyères cachées) est très significatif car pour découvrir le village autrefois, il fallait dévaler les plateaux environnants couverts sans doute de bruyère et de bois. Ce nom s’est modifié au fil des siècles (plus d’informations sur l’origine du nom).
Ce pays « caché » possède un patrimoine concrétisant les temps anciens : quelques traces d’une existence préhistorique et surtout des témoignages justifiant que sa proximité d’Etampes l’a mêlé à certains faits historiques importants, notamment au temps de la Ligue avec Henri IV et sous la Fronde avec Louis XIV, au cours des différents sièges d’Etampes. Plus d’informations historiques sur le site de Frédéric Gatineau et sur Topic Topos.

L’ancien château

A ces dernières époques, comme toutes les seigneuries, les « seigneurs des Mazis » de Brières avait leur château. De celui-ci, il ne reste que des vestiges dont la commune s’est rendue propriétaire : un grand mur d’enceinte, la grange aux Dîmes et un superbe colombier à 1848 niches réhabilité récemment (voir article dans le Briolin d’automne 2014).

Eglise Saint Quentin de Brières les ScellésL’église de Saint Quentin

L’église dédiée à Saint-Quentin, récemment et joliment restaurée, elle étonne au premier abord par ses deux bâtiments de hauteur inégale se coupant à angle droit. Le clocher à bâtière est caractéristique des clochers beaucerons.

Cette église est très ancienne. La nef daterait de la fin du 11ème siècle ; le chœur et le clocher sont des constructions de la seconde moitié du 12ème siècle. Le collatéral fut construit (ou reconstruit) dans la seconde moitié du 15ème siècle ; le porche et la sacristie sont des adjonctions tardives. Elle est inscrite au répertoire supplémentaire des monuments historiques. En savoir plus sur l’église de Saint Quentin.

Anciennes fontaines

Deux anciennes fontaines fréquentées par les habitants de Brières avant l’installation de l’eau courante et restaurées également, font partie du patrimoine communal.

La population de Brières-les-Scellés

La population de Brières les Scellés s’élevait à 1 115 habitants en 2012, en progression de 3% depuis 2006. Vous trouverez ci-dessous deux graphiques représentant l’évolution de la population du village ainsi que la répartition en fonction de l’âge et du sexe. Ces chiffres proviennent de l’INSEE.

agriculture à Brières les ScellésLes activités économiques

L’agriculture propre à la Beauce occupe encore un très large espace à Brières, avec ses champs de céréales, de betteraves, de colza et de tournesol.
Brières est aussi une zone de développement économique. La Commune fait partie de la Communauté de Communes de l’Etampois Sud-Essonne, et sa portion de zone d’activité industrielle intercommunale dénommée « Parc Sudessor », comporte la plus importante industrie du Sud-Essonne.
Société Faurecia à Brières les ScellésL’usine Faurecia qui employait, sur ce seul site, en l’an 2000, plus de 2000 personnes, était l’un des tout premiers fournisseurs mondiaux de sièges automobiles.
Après la fermeture de l’usine de production en 2008, l’avenir du site Briolin de Faurecia s’annonce à nouveau très prometteur : un pôle majeur de recherche et d’innovation pour concevoir les sièges du futur a été créé, avec son centre de recherche appelé le « TechCenter », ainsi qu’un hôtel d’activités sur l’ancien site de production de Faurecia.

Ecole de Brières les ScellésDes équipements récents

Du point de vue des équipements fonciers, on est passé en 1975 du bâtiment unique école-mairie à la restauration d’une mairie occupant tous les locaux, et à la construction d’un groupe scolaire important dénommé « Maurice Léauté », d’une conception innovatrice due à l’architecte Henri Barnoud.
C’est le premier groupe scolaire de ce style dans toute la région, par sa structure éclatée : des classes indépendantes rattachées, par des sas-tampons, à deux bâtiments centraux servant de salle de détente, l’un pour l’école maternelle, l’autre pour l’école élementaire.
On compte ainsi deux classes en maternelle, et cinq classes plus une salle polyvalente en élémentaire. Des aires de récréation très découpées, un plateau sportif, et 4 logements destinés à l’origine aux instituteurs, complètent cet ensemble.
parc de Brières les ScellésDeux autres réalisations font le bonheur des Briolins depuis 1985 :
– la salle polyvalente Emile Besson pour les besoins des associations locales
– le parc de loisirs de la Faisanderie avec ses terrains de tennis et de pétanque, son terrain omnisport, son aire de jeux pour enfants en bas âge, un ancien hangar restauré et scindé en locaux techniques et salle de loisirs, une maison récemment rénovée en appartements locatifs et une extension du club canin d’Etampes.

 

Brières, un lieu de promenade

Brières-Les Scellés est aussi un lieu de promenade avec ses chemins de grandes randonnées (GR 111B, GR11) et le cheminement de l’ancienne voie ferrée. Ceux-ci permettent, après avoir traversé le village et les coteaux boisés et verdoyants, de jouir de magnifiques points de vue.
Exemple de randonnée : PR19, boucle de Brières-les-Scellés.

Carte IGN intéractive: